Archive de la catégorie ‘Savonnerie’

Savon citrouille (swap halloween)

Jeudi 22 octobre 2009

 

M&P, Huile de courge et poudre de cacao.

Couler . Quand c’est dur démouler et découper les yeux, la bouche et le nez.p1020781.jpg

Faite un deuxieme avec M&P, Huile de courge et purée de potimarron.

voici les couvercles de bocaux en guise de moules.

p1020783.jpg

Couler avec les éléments du visage.p1020784.jpg

La difficulté est d’avoir la même hauteur pour ne pas cacher les éléments noirs.

Une fois emballée :

savonhalloween.jpg

Savon café-yaourt de chèvre

Jeudi 15 octobre 2009

 

Mon petit dernier, pas pour longtemps j’en relance un tout à l’heure, crise de savonnite aïgue oblige.

Celui là a une une forte réaction, grand moule donc cela a chauffé et foncé.

Ingrédients :

400g coco,
150g huile de courge,
150g beurre de karité,
50g beurre de cacao,
50g beurre de café,
soude et
eau -50ml
  à calculer avec SoapCalc, MMS ou Snowdrift Farm Soap Calculator.

A la trace :

50 ml de café fort,
2 grosses cuillère à soupe de yaourt de chèvre.

voila le résultat, le petit est resté de la bonne couleur:

savoncaf.jpg

Et voilà, mes premiers savons à la soude

Lundi 21 septembre 2009

 

Oui, j’ai enfin sauté le pas, ce matin j’ai fait mes premiers savons à la soude, grâce aux « savonneuses » du forum Faits maison, qui donnent de très bons conseils et tutos.

Pour un début je ne me plains pas, même si cela aurait pu être mieux.

J’ai voulu faire un marbré et pour un début ce n’est pas forcement le plus facile, j’ai eu de la chance…

200g H colza,

300g végétaline (H coco),

100g Beurre coco,

200g Beurre karité,

surgraissé à 7%, soude: 110 et eau 272ml à recalculer.

à la trace séparer en deux rajouts huile de courge dans l’un colorant lilas et l’autre colorant bleu.

Mouler et attendre…p1020780.jpg

Mes premiers savons

Lundi 14 septembre 2009

 

Ayant très peur, sans vrai raison, de la soude, j’ai commencé avec du Melt & Pour (fondez-verser). Rien de bien compliqué, on peut rajouter un peu HV ou beurre, colorant, fragrance…
Avec cette base, on laisse faire son imagination.

Les roses ont de l’argile rose, les clairs sont à la purée d’abricots.

On peut bien sur jouer sur les différentes couches, il suffit de couler en plusieurs fois, en laissant durcir entre chaque.

Et je ne parle pas des moules, c’est trop craquant, moules silicone individuel, ici c’est des moules à pâtisserie.
Il faut juste prévenir que cela ne se mange pas.p1020702.jpg

12345